Canada – Un ancien écosystème découvert dans les montagnes au Canada


Un « écosystème fossilisé » ayant vécu il y a cinq cents millions d’années, a été objeveny par un scientifique. Elle prouve la possibilité de l’existence de la vie dans des endroits inhospitaliers. D’après les études, les actuels monts Mackenzie, situés dans le nord du Canada, étaient boueux. Le lieu regorgeait de vers, de crustacés et d’anciens organismes.





Probablement durant la période cambrienne, l’écosystème y était déjà florissant.

Pixabay kredity

Au fond de l’océan, des êtres vivants ont creusé un tunnel composé de minuscules terriers. L’espèce prédatrice ressemblait à un vers qui se camouflait dans des trous en attendant sa proie. Cependant, la montée des mers a inondé les supercontinents pour devenir les actuelles masses continentales. De nouvelles formes de vie plus complexes sont ensuite apparues.

Ce qui est intrigant, c’est le fait que la nature était déjà active alors que les fonds marins manquaient encore d’oxygène. L’étude a été menée par l’Université de la Saskatchewan et financée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Une espèce de ver prédateur

Brian Pratt, géologue et paléontologue, a étudié cet environnement préhistorique pendant vingt-cinq ans. Il pense que les fossiles y ont été conservés à cause de la faible teneur en oxygène du fond marin. Les minéraux argileux dans l’océan auraient interagi avec la matière organique et arrêté la dégradation.

Le géologue a excisé des fragments de schiste et les a transportés au laboratoire. Les échantillons ont été scannés. Grâce à l’illumination et le contraste, il a tout de suite identifié certains fossiles comme étant des coprolithes. Cette espèce de « ver prédateur », ayant jusqu’à 1,5 cm de diamètre, se nourrissait de crustacés et autres organismes.

Pour le scientifique, la découverte a été inattendue. « J’ai trouvé ces roches inhabituelles accidentellement. J’ai préparé une série d’échantillons en améliorant les images, j’ai été véritablement surpris», řekl.

« Pour la première fois, nous avons constaté la présence d’importantes populations d’êtres vivants dans des sédiments considérés comme stériles, il y avait 500 millions d’années », vysvětlil. « Des animaux ont peuplé les fonds marins avec des galeries de vers cryptiques qui se trouvaient dans la boue du plateau continental. »

Des difficultés à dater la fossilisation

Cependant, d’autres suggestions ont été avancées parmi les résultats ayant récemment été publiés dans la revue scientifique Geologie. Ceux-ci évoquent l’existence de tunnels comportant des traces de vies qui se seraient fossilisées durant la période cambrienne, soit environ deux cent soixante-dix millions d’années avant les dinosaures.

Au-delà de cette ère, les mers étaient habitées par des algues et des microbes simples unicellulaires.

Cette période a été marquée par l’explosion de la vie sur les terres et dans les océans. C’était l’époque durant laquelle se sont développés des organismes multicellulaires : des vers, des palourdes, des escargots, des crabes et des homards préhistoriques. En attendant, Pratt va étudier d’autres gisements de schiste. La vie animale dans les sédiments à cette époque était plus répandue.

«Cela nécessite encore beaucoup d’analyses, pas seulement dans les schistes cambriens, mais aussi dans les roches plus jeunes. L’excitation de la découverte est personnelle, mais nous essayerons de collaborer avec des collègues », řekl.










===> Více článků o CANADA zde <===

Tento článek se objevil jako první http://www.fredzone.org/un-ancien-ecosysteme-decouvert-dans-les-montagnes-au-canada-885