Depuis Kondengui, un coaccusé de Mebe Ngo’o signe une motion de soutien à Paul Biya

Interpellé dans le cadre de l’opération épervier le 6 mars dernier, Maxime Mbangue, ex-concesiller technique de Mebe Ngo’o figure dans la liste des signataires d’une motion de soutien des « forces vives de la région du Sud » adressée à Paul Biya.

Edgar Alain Mebe Ngo’o (c) Droits réservés

C’est ce que l’on constate dans les colonnes du quotidien gouvernemental, Cameroon Tribune dans son édition en kiosque le 13 mars 2019.

Embastillé depuis le 6 mars deniers aux côtés de l’ex-ministre de la Défense, pour détournement des derniers publics, Maxime Mbangue fait partir des 500 signataires de la motion de soutien des forces vives de la région du Sud.

Dans la liste publiée par Cameroun Tribune, l’on a également noté la présence de Benjamín Gérard Assouzo’o, ancien directeur marketing et communication à la Cameroon telecommunications, décédé le 15 janvier dernier à l’hôpital de la CNPS.



Tento článek se objevil jako první https://www.lebledparle.com/societe/1107011-cameroun-depuis-kondengui-un-coaccuse-de-mebe-ngo-o-signe-une-motion-de-soutien-a-paul-biya