Cameroun – Chantiers de la CAN: les grévistes de Prime Protomac dispersés par la Police

Les ouvriers qui faisaient un sit-in devant les services du gouverneur de la région du Nord ont été dispersés vendredi matin à 5 heures par la police.

Le sit-in qu’observaient les employés de Prime Protomac devant les services du gouverneur de la région du Nord, a pris fin ce vendredi 15 Mars 2019. Les ouvriers de cette entreprise en charge de la construction des infrastructures de la CAN à Garoua ont été dispersés ce 15 mars 2019 par les forces de l’ordre. Le leader des grévistes, Félix Etoa, a été interpellé avec quelques uns de ses camarades.

Depuis le 11 mars 2019, ces employés avaient entamé un mouvement de grève devant les services du gouverneur de la région du Nord. Les grévistes revendiquent plusieurs mois d’arriérés de salaires.

Dans un communiqué signé le 11 mars 2019, le responsable de l’entreprise Prime Protomac, Ben Modo, avait signalé cette grève de son personnel dans les services du gouverneur du Nord.

L’administrateur directeur général de Prime Protomac informait l’opinion publique que les travaux sont à l’arrêt depuis plusieurs mois. Ben Modo, annonçait qu’il était incapable de payer les employés, ses fournisseurs camerounais et étrangers car le payement du Gouvernement camerounais n’est pas effectué à temps.

Dans une autre sortie médiatique, Ben Modo se dit victime d’une campagne violente de dénigrement et de désinformation. « Les auteurs de cette campagne de dénigrement sont connus. Leur objectif principal est de garder la confusion dans nos chantiers, et empêcher, à tout prix l’achèvement des travaux à date et dans les budgets prévus », dit-il dans un communiqué signé le 12 mars 2019.

Dans son cahier de charges, Prime Protomac avait obtenu six marchés pour un montant d’environ 26 milliards de francs CFA. Ces infrastructures concernent la construction de quatre terrains d’entrainement dont ceux du complexe sportif de Coton Sport, de Poumpoumré, de Reyré et du Cenajes, la réhabilitation de l’hôtel Bénoué et la construction d’un hôtel 4 étoiles qui comptera à terme, 103 chambres et 08 suites. Ces infrastructures devraient être livrées d’ici le 31 Mars 2019.

Tento článek se objevil jako první https://actucameroun.com/2019/03/15/cameroun-chantiers-de-la-can-les-grevistes-de-prime-protomac-disperses-par-la-police/